Nicolas Jaeger

Né le 20 octobre 1946, disparu en mai 1980

in english Page in English

nicolas jaeger nicolas jaeger nicolas jaeger
Photos de Janine Niepce    

Alpiniste et médecin

Guide de Haute Montagne. Il sort major de la promotion Jean Franco en 1975.
Médecin spécialisé en Physiologie de la haute altitude, il soutient une thèse consacrée au comportement de l’homme en très haute altitude.
Fils de la photographe Janine Niepce

Distinctions
Médaille d’Or de la Jeunesse et des Sports, Chevalier de l’Ordre national du Mérite

Bibliographie
Les Andes du Pérou- Au cœur de la Cordillère Blanche - Denoël -1979
Carnets de solitude – 60 jours seul à 6700 m d’altitude - Denoël – 1979

Les ascensions

Souvent décrit comme un des plus brillants alpinistes de sa génération, Nicolas Jaeger est un grand spécialiste des ascensions en solitaires tant dans les Alpes que dans les Andes. Il disparaît lors de l’ascension en solitaire du Lhotse dans l’Himalaya.

Ascensions dans les Alpes

A son actif, on compte plus de 100 ascensions solitaires dans les Alpes, tout spécialement dans le massif du Mont Blanc, parmi lesquelles une vingtaine d’itinéraires de grande envergure et de haute difficulté, premières, secondes et combinaisons originales.

A citer plus particulièrement :
- Aiguille Verte, Arête Sans Nom, 1ère solitaire
- Aiguille Verte, versant Nant Blanc, 2ème solitaire
- Les Droites, Face Nord, 2ème solitaire
- Les Droites, Eperon Nord intégral, 1ère solitaire
- Grand Dru, Pilier Sud, 1ère solitaire
- Traversée Tronchey-Jorasses-Rochefort-Géant, 1er parcours
- Aiguille du Grépon par le Pilier Sud du Pic de Roc, 2ème ascension et 1er parcours intégral
- Mont Blanc du Tacul, Pilier Gervasutti, ascension la plus rapide
- Mont Blanc du Tacul, Pilier Boccalatte direct, 2ème ascension
- Aiguille Noire de Peuterey, Arête Sud intégrale, 1ère solitaire
- Pointe Gugliermina, voie Boccalatte-Gervasutti, 2ème solitaire
- Mont Blanc, voir Major, 2ème solitaire
- Mont Blanc, Grand Pilier d’Angle, voie Bonatti-Gobbi, 1ère solitaire, puis Pilier Central du Freney, 2ème solitaire (1er parcours de cette combinaison)
- Traversée Nord-Sud des Aiguilles de Chamonix, parcours original et 1ère solitaire.

Ascensions dans les Andes

Nicolas Jaeger a organisé deux expéditions dans les Andes du Pérou au cours desquelles il a réussi 11 ascensions solitaires dont 9 voies nouvelles.

Expédition Pérou 1977 – médecin et chef d’expédition au cours d’un séjour de 3 mois :
- vol libre record du sommet du Huascaran Sur, 6768 m réalisé par René Ghilini
- réalisation du film « Huascaran 77 » par Denis Ducroz
- 6 ascensions dont 3 voies nouvelles réalisées par les membres de l’équipe (René Ghilini, Marie-Odile Meunier, John Bouchard et Bernard Prud’homme)
- 6 ascensions solitaires de Nicolas Jaeger :

• N. Alpamayo, 5947 m., face sud-ouest, voie italienne 1975, 2ème ascension, 1ère solitaire de ce sommet
• N. Santa Cruz, 6259 m., arête nord intégrale, 1ère ascension, 4ème ascension absolue et 1ère solitaire de ce sommet
• N. Ranrapalca , 6162 m., face sud-est, 1ère ascension, 1ère solitaire de ce sommet
• N. Pucaranra, 6147 m., arête nord-ouest, 1ère ascension, 1ère solitaire de ce sommet
• N. Palcaraju, 6274 m., arête sud-est, 1ère ascension, 1ère solitaire de ce sommet
• N. Huascaran Sur, 6768 m., arête nord-est, voie espagnoles 1961, 2ème ascension, 3ème solitaire de ce sommet

Expédition Solitaires Pérou 1978, expédition ultra-légère (Nicolas Jaeger est le seul grimpeur, accompagné d’un photographe non alpiniste) au cours d’un séjour de 2 mois.

5 ascensions solitaires :

• Taulliraju, 5830 m., facette sud puis arête sud-sud-est, 1ère ascension, 4ème ascension absolue et 1ère solitaire de ce sommet
• Abasraju, 5750 m., face est directe, 1ère ascension absolue de ce sommet, en solitaire et en traversée
• N. Santa Cruz, 6259 m., face sud-est directe, 1ère ascension, 1ère traversée de ce sommet
• N. Huandoy Oeste, 6356 m., face sud-ouest directe, 1ère ascension, 2ème solitaire de ce sommet
• Chacraraju Este, 6001 m., face sud directe, 1ère ascension, 3ème ascension et 1ère solitaire de ce sommet

Médecin d’altitude et responsable alimentation de l’expédition franco-allemande Everest 78, conduite par Pierre Mazeaud et Karl Herrligkoffer

Au sommet de l’Everest, 8848 m., le toit du monde, le 15 octobre 1978, en compagnie de Pierre Mazeaud, Kurt Diemberger et Jean Afanassieff.

Le 16 octobre, avec Jean Afanassieff, établissement du record absolu d’altitude à skis : descente de 8200 m. à 6500 m. par le grand couloir du Col Sud.

Organisateur de l’expédition Pérou 1979, divisée en deux phases :
- Ascensions diverses dans la Cordillère de Huayhuash en compagnie de Brian hall, Alan Rouse et Philippe Charliat (cameraman) :

- Opération Survie Solitaire Huascaran : étude de la résistance de l’organisme humain en très haute altitude au cours d’un séjour de deux mois à 6700 m., à proximité immédiate du plus haut sommet des Andes du Pérou.

 

Contact à propos de Nicolas Jaeger

helene.jaeger@wanadoo.fr